Catégories
Rap

Les 14 rappeuses US à suivre en 2019

Cette année 2019 n’est pas encore terminée mais les artistes rap féminin sont déjà plus listées sur le Billboard 100 que les années 2016, 2017 et 2018 !

Effectivement, alors que Lizzo est actuellement n°1 du Billboard Hot 100 avec son titre Truth Hurts, 6 autres rappeuses y sont entrées cette année. A savoir : Nicki Minaj, Cardi B, Iggy Azalea, Lizzo, Megan Thee Stallion et City Girls.

Cinq rappeuses (ou groupe) ont atteint le Hot 100 en 2018 (Bhad Bhabie, Cardi B, City Girls, Dej Loaf et Minaj), après six en 2017 (Bhad Bhabie, Cardi B, Dej Loaf, Missy Elliott, Minaj et Young M.A) et six en 2016 (Dej Loaf, Elliott, Kamaiyah, Minaj, Remy Ma et Young M.A).

Il faut dire que depuis la vague Cardi B a déferlé sur le Hip Hop US, beaucoup de rappeuses talentueuses ont été découvertes sur le large.

Voici notre liste des 14 rappeuses à suivre :

Lizzo :

Remix de son single n°1 au Billboard Hot 100

Lizzo, 31 ans et originaire de Houston, elle joue dès son enfance à la flûte traversière. Vers l’âge de 14 ans elle se dirige vers le Hip Hop et fonde plusieurs groupe underground.

A la suite, elle sortira 3 albums. Lizzobangers en 2015, Big Grrrl Small World en 2017 et Cuz I Love You en avril 2019.

Depuis que la chanteuse a livré une suite de performances les plus spectaculaires les unes des autres et que des superstars comme Rihanna ou Beyoncé la valide, Lizzo a explosé avec son 3ème album et a listé 3 titres dans le Hot 100 dont un Top 1.

Lizzo au BET Awards 2019

Megan Thee Stallion :

L’étalon de 1m78.
Flow incisif de Megan accompagné de DaBaby

Egalement originaire de Houston, Megan Thee Stallion, 24 ans, qui vient de signer chez Roc Nation, et presque 1m80 est vraiment un étalon.

Megan a baigné depuis toute petite dans le milieu du rap car en effet sa mère en était déjà une. Son nom : Holly-Wood.

La petite Megan accompagnée de sa mère Holly Thomas ana Holly-Wood.

A son adolescence, Megan commence à écrire ses textes de rap. Elle l’annonce à sa mère qui lui fait promettre deux choses. Premièrement, qu’elle doit continuer ses études. En second lieu, de limiter sa vulgarité dans ses textes.

C’est ainsi que même après avoir percé, elle continue ses études en administration de la santé à la Texas Southern University.

Le freestyle qui a rendu Megan célèbre

Ses freestyles postés sur Instagram ainsi que le freestyle ci-dessus ont contribué à la faire exploser.

Elle a sorti 2 EP, Make It Hot et Tina Show. Ainsi qu’une mixtape Fever chez 300 Entertainment.

Saweetie :

Saweetie, Icy Girl

Originaire de Los Angeles, Diamonté Harper aka Saweetie, 26 ans a aussi été une universitaire. Elle a décroché un diplôme en communication et affaires à l’université de Californie du Sud.

Après avoir décroché son diplôme, elle poste ses freestyles sur Instagram et une reprise de « My Neck, My Back (Lick It)«  de Khia fait le buzz. Suite à ce succès, elle décide clipper le son.

En janvier 2018, elle a été nommée Artiste de la semaine de Tidal. Aussi, lors du Super Bowl en février 2018, elle a participé à une publicité pour Fenty Beauty, la compagnie de cosmétiques de Rihanna.

La reprise de « Freek-A-Leek » de Petey Pablo intitulé « My Type«  la propulsera encore une fois aux sommets des charts.

Rico Nasty :

Rico Nasty, la rage gothique.
Rico Nasty a apparament de nouveaux amis.

Rico Nasty (son vrai nom Maria Kelly) est né le 7 mai 1997 à New York.

Elle a grandi dans le Maryland, la plupart du temps avec leur mère depuis que les parents se sont séparés quand elle avait 11 ans. De plus, son père est allé en prison quand elle a eu 15 ans.

Son nom de scène « Rico » a été inspiré par sa mère portoricaine, d’origine blanche.

En 2015, Brandon, le meilleur ami et petit ami de longue date de Rico, est décédé de l’asthme alors qu’elle était encore enceinte de son bébé.

La solitude et la dépression ont suivi après la perte, mais Rico s’en est sortie grâce à sa musique et à son écriture. Ce qui lui a aussi permis de rendre hommage à son défunt ami par sa chanson intitulée « Brandon ».

Par la suite sa chanson « Hey Arnold » est devenue virale en 2016.

Parmi ses influences, Bob Marley, Slipknot et Jay-Z. C’est ainsi qu’elle a été influencée par un nouveau style de musique, une combinaison de rage gothique et de sensibilité pop.

En 2017, sa collaboration avec Lil Yatchy, Mamacita a joué dans la bande originale du film à succès « The Fate Of The Furious ».

Tierra Whack :

Tierra Whack, la théâtrale

Tierra Whack, 24 ans, est originaire de Philadelphie et son approche théâtrale, indéniablement unique, du rap contemporain et du R&B a été largement acclamée.

Whack a commencé à rapper à l’adolescence, d’abord sous le nom de Dizzle Dizz. Une vidéo freestyle en 2011 produite par le collectif de musique underground We Run the Streets de Philadelphie lui a valu un public. Ensuite, elle a commencé à sortir des chansons en ligne et à se produire dans tout Philadelphie.

Elle a sorti plusieurs singles en 2017, dont « Child Please » et « Mumbo Jumbo », apparemment une satire du mumble rap.

En 2018, elle sort son premier album Whack World. Il est composé de 15 titres de 60 secondes, passant rapidement d’une atmosphère enjouée à une atmosphère introspective et irritée. Présenté sous la forme d’un album visuel avec des vidéoclips pour chacun de ses 15 titres, son lancement a été un grand succès critique.

Le 1er album de Tierra Whack en vidéo.

Par la suite, Whack a fait la première partie de son idole Lauryn Hill à Philadelphie et a ensuite tourné à travers le monde avec 6LACK.

En 2019 elle a sortie plusieurs singles, dont « Only Child », « Wasteland » et « Unemployed ».

Kash Doll :

Kash Doll, l’excentrique

Kash Doll, rappeur originaire de Detroit, est né Arkeisha Knight en 1992.

Elle a fréquenté l’école Henry Ford, puis le lycée de Detroit City après avoir été expulsée en raison de son mauvais comportement.

En 2014, Kash Doll fait un remix du titre « 2 On » de Tinashe, qui gagne en popularité et passe sur les ondes de la station de radio WGPR 107.5 de Detroit. Elle commence à collaborer avec de nombreux artistes tels que Icewear Vezzo, Lil Stl, et Ca$h Out. Plus tard, elle signe avec BMB records.

En 2015, Kash Doll sort sa première mixtape « Keisha vs Kash Doll » où elle collabore avec Trina, Lyrica Anderson et B.o.B.

En 2016, elle sort son EP intitulé Kashin’ Out sur le label RMMR. Elle s’est produite pour Drake lors du Summer 16 Tour à Detroit.

Le single « For Everybody » est sorti début 2017, suivi un an plus tard par le mixtape Brat Mail et le single « Ice Me Out ». Ces deux singles ont eu un énorme succès.

39 millions de vue à ce jour.

En 2019, elle fait une tournée avec Meek Mill et continue à diriger sa compagnie, Kash Doll Enterprises, qui fabrique des poupées appelées Kash Dolls et Black American Dolls (B.A.D) pour célébrer son style de vie. Avec les poupées, elle a également sorti une application emoji appelée KDmoji.

Queen Key

Queen Key, la rigolarde

Alors qu’elle grandissait dans toute la banlieue sud de Chicago et une partie de l’Indiana, la Reine – née Ke’Asha McClure – a dit à tout le monde qu’elle allait devenir célèbre.

Vers l’âge de 7 ans, elle fait sa première mixtape en utilisant un magnétophone, des enregistrements radio et un clavier.

Quelques années plus tard, elle rappait sous son premier alias, Baby Niko. Elle est devenue Queen Key en 2015, à peu près au même moment où elle a commencé à prendre le rap au sérieux comme cheminement de carrière.

Queen Key est célèbre pour ses nombreux tubes, dont « Hit A Lic », « Killa », « Baked as a Pie » et « Take Money ». Son style de rap est plutôt humouristique avec une pincée de « Girl Power ».

Bangg 3

Bangg 3, trio sauvage

Le groupe originaire de Columbus dans l’Ohio était composé de Bando, Kold Killa et Goldie, le trio rap a commencé à s’établir au printemps 2018 avec des titres comme « Slide Remix », « Candy Lady » et « Glocks Out ». Plus tard, ils ne formèrent plus qu’un duo.

Leur tube viral.

Le groupe est nommé d’après le second album de Chief Kieff. De plus, il s’inscrit dans la même lignée musicale. Même si leur son s’inspire aussi de la Bay Area, leurs ad-libs du Deep South et leur production de Detroit.

Coi Leray

Coi Leray, la cosy

Brittany Collins aka Coi Leray a 22 ans et est originaire du New Jersey. C’est la fille du rappeur et producteur Raymond Scott, plus connu sous le nom de Benzino.

« Je vivais dans mon appartement et j’occupais mon dernier emploi au service à la clientèle, et j’étais tout simplement malheureuse « 

Coi Leray

C’est ce que se disait Coi Leray, qui s’adonnait déjà aux freestyles, mais n’avait pas encore pris sa musique au sérieux. Beaucoup de choses ont changé depuis qu’elle a uploadé son premier son G.A.N (Goofy Ass N*ggas) sur Soundcloud.

Ses inspirations sont diverses : trap, Beyoncé, Avril Lavigne ou 3OH!3.

La sortie de sa première mixtape EveryThingCoZ lui a permis de se faire remarquer dans le rap game. Une signature avec Republic Records a rapidement suivi. C’est ainsi qu’elle a pu collaborer avec des artistes de premier plan comme Fetty Wap, Big K.R.I.T., ou Gucci Mane.

EveryThingCoZ est un mantra que Coi suit :

En gros, il représente l’acceptation de soi et le fait d’être confortable en tout temps. C’est tout ce que c’est vraiment. Il s’agit de s’aimer soi-même et d’accepter qui l’on est.

Coi explique le concept de EveryThingCoZ

En 2019, Coi Leray sort EveryThingCoZ 2.

Did It, single de EveryThingCoz 2

Molly Brazy

Molly Brazy, la rebelle

Molly Brazy de son vrai nom Molly Brazo est née en 1999 à Detroit dans le Michigan.

Artiste émergente née à Detroit, qui a récemment déménagé à Atlanta. Après avoir travaillé dans un salon de coiffure, elle a commencé à rapper, inspirée par Nicki Minaj et sa « grande sœur » Kash Doll.

Elle est populairement connue pour ses chansons à succès « More Facts » et « Gang« . Elle est devenue célèbre après avoir été diffusée sur la chaîne YouTube du magazine américain indépendant « 4sho Magazine ». Sa musique reflète son enfance troublée.

Sa nature rebelle et son amour des armes à feu lui ont valu beaucoup de publicité négative. Molly a été impliquée dans une controverse après qu’une vidéo montrant une arme pointée sur un petit enfant sur un live Instagram soit devenue virale. La controverse a fait la une de plusieurs journaux.

Molly Brazy s’explique sur la controverse

Au milieu de ce chaos, Molly a sorti sa première mixtape. La mixtape, cependant, a été un succès.

Built To Last son premier album sortira le 27 septembre.

Tay Money

Tay Money, la sudiste

Tay Money est née le 6 avril 1993. Elle a grandi à Athens au Texas.

Lorsque Tay Money a déménagé pour la première fois à Dallas, au Texas, elle a commencé à travailler dans un salon de beauté. En grandissant, elle a toujours aimé écouter du rap et du freestyle avec ses amis. Cependant, elle n’a commencé à rapper sérieusement qu’après avoir visité un studio d’enregistrement avec des amis pour prendre des selfies. Tay Money est entrée dans la cabine d’enregistrement et a vraiment apprécié l’expérience, alors elle a décidé de commencer à rapper professionnellement.

Par la suite, elle sortira 3 clips vidéos sur Youtube: « Lewis & Clark », « Na Na Na » et « MONEYWAY », remix de la chanson à succès de Yung Joc « It’s Goin’ Down ». Les succès de ces vidéos sont croissants. Mais c’est surtout son 4ème clip « Trapper’s Delight » postée sur WorldStarHipHop en été 2018 qui la fera connaître d’un plus grand public. La vidéo a eu plus de 1,2 million de vues en moins d’un mois.

Son accent du sud est particulièrement apprécié.

LightSkinKeisha

LightSkinKeisha, l’athlète cheerleader

Keisha est née le 4 septembre 1994 à Atlanta, en Géorgie. Elle a été levée par une mère célibataire et à 6 soeurs et 1 frère. Dès l’âge de 6 ans, sa mère l’encouragea à poursuivre ses rêves.

A l’école, elle était cheerleader. Non seulement elle a excellé dans ce sport, mais elle a dominé à chaque performance. Réalisant le talent de Keisha, sa mère l’encouragea à chanter.

Keisha a grandi en écoutant un large éventail d’artistes. Pour n’en nommer que quelques-uns, elle a écouté Lil Jon, T.I., Brandy, Monica, OutKast et Bone Thugs-N-Harmony.

Après le lycée, Keisha a abandonné les pom-pom girls et a mis son talent en ligne. Au cours des années suivantes, elle a développé une communauté massive de fans sur Instagram et YouTube. Qu’il s’agisse de vidéos comiques, de photos de mannequins ou de freestyles.

En 2017, LightSkinKeisha a officiellement sorti sa première chanson, Weather. Bien que Keisha était déjà populaire sur les médias sociaux, grâce à son contenu en ligne, le titre a consolidé son statut de rappeuse talentueuse et prometteuse. Son talent lui a finalement permis de décrocher un contrat avec Hitco Entertainment de L.A. Reid.

Le titre le plus populaire de LightSkinKeisha à ce jour est « Ride Good » en feat. avec B Smyth. Sortie en octobre, la chanson est devenue virale sur toutes les plateformes.

Rapsody :

Rapsody, la lyriciste

Marlanna Evans, dite Rapsody, née le 21 janvier 1988 à Wilson, en Caroline du Nord

Rapsody est connue pour utiliser des rimes complexes, des métaphores et des jeux de mots dans ses textes. Elle cite Jay-Z, 9th Wonder, Mos Def, Lauryn Hill et MC Lyte comme ses principales influences musicales.

Rapsody a commencé sa carrière à la North Carolina State University, où elle a rejoint le collectif hip hop H2O et son groupe dérivé Kooley High.

Elle a commencé sa carrière solo en 2008. Sa première percée significative dans sa carrière a été la sortie de sa mixtape Return of the B-Girl le 7 décembre 2010. Les invités sont DJ Premier, Mac Miller et Big Daddy Kane.

Rapsody a signé chez Roc Nation, la maison de disques de Jay-Z, en juillet 2016. Son premier album pour le label, Laila’s Wisdom, est sorti le 22 septembre 2017. L’album a reçu 2 nominations aux Grammy Awards pour le meilleur album et la meilleure chanson rap.

Le troisième album studio de Rapsody, Eve, sort le 23 août 2019.

Melii :

Melii, la bouclée

Melii est née Audrey Grinell Ducasse le 30 décembre 1996 à Manhattan, New York. Elle a grandi dans le quartier d’East Harlem.

Elle a commencé à buzzer en 2017 avec sa version bilingue du single « Bodak Yellow » de Cardi B. Dans la foulée, elle sort des titres originaux comme « Icey », « Charlie’s Line », « Sh*t Talk ». Elle est également invitée sur le 4ème album de Meek Mill, Championships, en 2018.

Les influences de Melii sont Nicki Minaj, J. Cole, Amy Winehouse et Lil Kim, entre autres.

Melii est signé chez Interscope Records. Elle a sorti son premier album Phases le 27 mars 2019.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s